Hypnose à Nanterre

Définition de l'hypnose

L’hypnose est un état de conscience modifié (EMC), que nous traversons plusieurs fois par jour, sans même nous en rendre compte. Soit dans un moment de distraction, soit dans un moment d’hyper concentration.

Ne vous est-il jamais arrivé de regarder un bon film et d’avoir l’impression que plus rien n’existait autour de vous ? De vous sentir « entrer dans le film » « ressentir les émotions en même temps que l’acteur » au point de vous déconnecter de votre environnement ? … Ou  tout simplement, lorsque vous êtes captivé par  un beau feu de cheminée et que vous vous sentez   bien avec la sensation d’être « parti ailleurs » ?… Ou encore, lorsque vous êtes plongé dans une activité artistique passionnante et vous réalisez avoir « perdu la notion du temps » en ayant passé plus de temps que vous ne l’imaginiez ?….

L’hypnose, est également le nom donné à l’ensemble des techniques permettant de provoquer un état d’hypnose.

Quelques mots sur Milton Erickson

Pourquoi vous parler de Milton Erickson ?

Parce que je pratique l’Hypnose Ericksonienne  et que la jeunesse de Milton Erickson est en elle-même un véritable parcours initiatique qui a mené Erickson à bouleverser la psychothérapie conventionnelle.

Milton Erickson (1901/…) est issu d’une famille modeste du Nevada, qui migre vers le Wisconsin pour devenir fermier. Très tôt on se rend compte qu’il est daltonien et également atteint de dyslexie sévère.

En plus de ces handicaps, à l’âge de 17 ans, il contracte une grave poliomyélite, qui l’oblige à rester alité.

C’est à ce moment-là, qu’il développe ses capacités d’observation fines, ou il prend conscience qu’il existe un langage « verbal » et  « non verbal », souvent en opposition. Et  en parallèle, ne pouvant sentir son corps paralysé, à force de concentration et de stimulation sur ses membres (en faisant de l’auto hypnose)  il arrive à percevoir les plus infimes sensations de mouvement de son corps. Déjà les bases de l’hypnose sont posées.

 

Après des années de rééducation, il arrive à marcher uniquement à l’aide de béquilles et se décide à entrer en faculté de médecine et de psychologie. Un an plus tard, il  se lance un défi  en entreprenant un long périple en canoë en solitaire, d’où il sort vainqueur. Il en revient capable de marcher ! Que s’est-il passé pendant son voyage ? l’histoire ne nous le dit pas.

Mais ce que nous dit l’histoire, c’est qu’a force  d’observation et d’expérimentation sur lui-même, en étudiant le corps et l’esprit,  il est arrivé à transcender toutes ses épreuves et handicaps, pour en tirer le meilleur et le mettre au service d’une technique innovante et  étonnante : l’Hypnose Ericksonnienne.

Comment se déroule une séance d'hypnose ?

Une séance d’hypnose est comme une marche à deux :  entre le thérapeute et la personne hypnotisée. Comme on a besoin d’un guide de haute montagne, pour gravir une montagne qui nous paraît inaccessible et dangereuse, l’hypnothérapeute va vous accompagner sur les chemins qui sont les vôtres, parfois en vous tenant la main, mais toujours en vous montrant comment vous pouvez avancer seul : à votre rythme, avec vos capacités actuelles et aussi, en vous faisant découvrir qu’en y regardant bien, dans votre « sac à dos » qui est votre inconscient, il y a un double fond invisible à l’œil nu, mais qui est bien là : un réservoir immense de ressources insoupçonnées.e.

En fait c’est toujours vous qui mènerait la marche…car le thérapeute n’impose rien. Il s’adapte en s’appuyant sur des métaphores, des anecdotes, des suggestions afin de faire lever les résistances au changement que vous souhaitez tant.

Comment ça marche ?

La majeure de nos symptômes sont d’origine psychologique (voir champs d’application). Quand nous avons un problème qui se manifeste par une douleur physique ou psychique, notre mental va chercher à comprendre, analyser, décortiquer pour trouver des solutions. Hors la plupart du temps, même en cherchant  de façon consciente, notre mal-être est toujours présent.

En hypnose, nous supposons que notre inconscient est à l’origine de notre problème qu’il a créé, pour nous protéger à sa manière,  du mieux qu’il peut. C’est donc à lui que l’on va s’adresser directement (et non à notre conscient qui s’embourbe et s’enlise).

En dissociant le conscient de l’inconscient tout changement est accessible.

Et une fois que nous sommes entrés en contact avec l’ inconscient, nous allons l’accompagner à trouver , le chemin, les solutions, les ressources qui sont les meilleures pour lui.

En lui faisant confiance. Car nous pouvons alors nous rendre compte que notre inconscient nous veut uniquement du bien.

Ce n’est pas de la magie. C’est juste l’utilisation d’un processus naturel que nous avons compris et savons utiliser au mieux.

Combien de temps faut-il pour régler un problème avec l'hypnose ?

En fonction de la personne et du symptôme, entre 1 à 5 séances.

Quelle est la différence entre la sophrologie et l'hypnose ?

Sophrologie et Hypnose travaillent en état modifié de conscience.

La sophrologie est une technique psychocorporelle, qui agit sur le corps, le mental et les émotions. Le fondateur, Alphonso Caycedo, s’est inspiré des techniques de relaxation orientales proches du yoga, du bouddhisme tibétain et zen, ainsi que des techniques occidentales comme l’hypnose.

L’hypnose fait partie des courants de la psychothérapie moderne, qui explore les processus inconscients pour tenter de résoudre la souffrance psychologique qui se manifeste par troubles du comportements, du sommeil, de l’anxiété, du stress, les phobies…

Leurs points communs :

  • Le processus d’induction pour amener la détente
  • Les suggestions
  • Les visualisations positives.

Leurs différences :

  • En sophrologie on agit sur le conscient : la porte d’entrée est la relaxation du corps. On passe par le conscient pour apprendre le relâchement musculaire, l’écoute de ses ressentis et ainsi gérer mieux ses émotions, ses comportements. La sophrologie s’intéresse aux solutions sans remonter à l’origine du problème.
  • En hypnose, on explore l’inconscient avec un travail plus en profondeur, appelé état de transe hypnotique. L’hypnose s’intéresse au traitement de la problématique en remontant à l’origine. On va donc pouvoir libérer les blocages.

 

Certaines personnes ont plus de difficultés que d’autres à lâcher le mental. Dans un premier temps la sophrologie sera alors plus adaptée à ces personnes. Ensuite, il sera plus aisé de  continuer  par l’hypnose pour accéder à l’inconscient et résoudre définitivement son problème.

Les deux techniques peuvent être complémentaires.

Pour certaines indications telles que dépendance (tabac, alcool, nourriture….), phobies, perte de poids….l’hypnose est plus indiquée.

Les champs d'application

  • Acouphènes
  • Agressivité/Nervosité/Colère
  • Allergie/Asthme/Eczéma
  • Boulimie/Anorexie/Troubles alimentaires
  • Concentration
  • Confiance en soi/Estime de soi
  • Dépression -    Deuil/Séparation
  • Développement de performances
  • Difficultés relationnelles
  • Énurésie
  • Insomnie/Fatigue/Migraines
  • Orientation professionnelle
  • Phobies
  • Stress/Anxiété
  • Timidité/Trac
  • Tabac/Alcool
  • Traitement de la douleur
  • Traumatismes
  • Troubles sexuels…

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.